we sign it - #PénicaudDémission

#PénicaudDémission

L'ex-DGRH du groupe Danone annonce le 19 février 2013, un plan de licenciement équivalent à une "suppression d’environ 900 postes managériaux et administratifs répartis dans 26 pays européens", relève L'Humanité.

Aujourd'hui nommée ministre du travail, elle n'est plus crédible pour parler du droit du travail.

Son palmarès chez Danone est la conception qu'elle se fait du travail, face à ce constat tous les salariés sont en danger.

C'est pourquoi nous vous demandons de signer la pétition #PenicaudDemission

Que reproche-t-on à Muriel Pénicaud ?

 L'ex-DGRH du groupe Danone annonce le 19 février 2013, un plan de licenciement équivalent à une "suppression d’environ 900 postes managériaux et administratifs répartis dans 26 pays européens", relève L'Humanité

Aussitôt le plan annoncé, le cours de la bourse de l'entreprise augmente. Un phénomène qui est souvent observé sur les marchés financiers après une décision de restructuration. 

Muriel Pénicaud revend ses actions juste avant qu'elles n'expirent. 

Le timing est parfait, elle empoche 1,3 Millions d'euros.

L'opération est légale, Muriel Penicaud a profité d'un système immoral pour son profit personnelle. Voilà sa conception du travail dans les faits.

Seule une large mobilisation contre la #LoiTravailXXL et sa représentante pourra faire pencher la balance.

Restons-uni·e·s, mobilisons-nous et signons !

#PenicaudDemission

 

Signer

Diffusez auprès de votre entourage